Centre Hospitalier Intercommunal de Meulan - les Mureaux

1 rue du Fort 78250 Meulan en Yvelines

Tél. 01 30 91 85 00

Le suivi médical

Après l’accouchement prenez soin de vous !

N’hésitez pas à prendre le temps

  • Ne faites pas d’efforts et si possible faites-vous aider pendant les deux premières semaines.
  • Attendez une dizaine de jours pour prendre un bain mais prenez une douche journalière dès l’accouchement.
  • Reprenez vos rapports sexuels lorsque vous vous en sentirez l’envie.

Ménagez-vous pendant l’allaitement

  • lavez-vous les mains avant de donner la tétée
  • nettoyez votre sein avant et après chaque tétée.

Votre alimentation pendant l’allaitement

  • Elle doit être variée et suffisante, selon votre appétit.
  • Vos besoins en eau sont importants : buvez au minimum deux litres de boissons par jour (eau, lait). Supprimez les boissons alcoolisées, évitez le jus d’orange et l’excès de boissons excitantes (thé, café).
  • Ne prenez aucun médicament sans avis médical.

Retrouvez progressivement votre équilibre

  • Surveillez votre alimentation pour revenir à votre poids initial : si vous allaitez, attendez le sevrage pour commencer un régime. Si besoin est, contactez le service diététique de votre hôpital.
  • Reprenez doucement le sport mais attendez la consultation post-natale pour reprendre les abdominaux.

Surtout n’oubliez pas la consultation post-natale (6 semaines après l’accouchement)
Elle peut avoir lieu à l’hôpital ou chez un praticien de votre choix.

  • C’est l’occasion de faire le point sur vos soucis éventuels (physiques et psychologiques). - Si vous souhaitez une contraception, c’est le moment de discuter de la méthode la plus adaptée (pilule, stérilet, dispositif sous-cutané).
  • Vous avez droit à des séances de rééducation périnéale qui vous seront prescrites à l’issue de cette consultation :
    - si vous avez des pertes d’urine : séances réalisées par une sage-femme ou un kinésithérapeute, prises en charge par la Sécurité sociale (60 à 70 %)
    - pour toutes les femmes : 10 séances de rééducation abdominale par un kinésithérapeute, prises en charge par la Sécurité sociale à 100 %

Si vous êtes fatiguée, n’hésitez pas à en parler

Vous avez subi un extraordinaire bouleversement dans votre corps et dans votre psychisme ; vos équilibres hormonaux et psychologiques se sont profondément modifiés. De retour chez vous, vous êtes encore fatiguée et préoccupée par vos nouvelles responsabilités. C’est pourquoi il se peut que votre humeur soit passagèrement altérée par une forme de déprime ressentie par beaucoup de femmes qui viennent d’accoucher.

Cependant, si vous avez l’impression d’être débordée, épuisée et de pas pouvoir vous en sortir seule, n’hésitez pas à contacter, à la maternité, les sages-femmes qui pourront vous conseiller et vous orienter vers un psychologue, si vous en faites la demande.

Bientôt votre bonheur reprendra ses droits. En nourrissant votre enfant, en lui donnant son bain, en le changeant, en nouant avec lui un lien physique, vous saurez d’instinct lui donner ce qu’il attend et, au fil de ses larmes et de ses sourires, devenir tout simplement sa maman.

L’alimentation et les soins à votre bébé

L’allaitement de votre bébé : au sein ou au biberon, respectez son rythme !
Pendant les deux premiers mois, sauf prescription médicale particulière :

  • prévoyez 5 à 8 tétées ou biberons par 24 h,
  • respectez un intervalle minimum de 2h entre chaque tétée,
  • ne faites pas durer une tétée plus de 20 à 30 mn,
  • pensez à faire boire davantage votre bébé lorsqu’il fait chaud, proposez lui un biberon d’eau minérale naturelle.

Selon les conseils et les prescriptions de la sage-femme vous nourrirez votre bébé :
- Au sein :
Assurez-vous que l’enfant prenne bien toute l’aréole (si vous avez une impression de morsure ou de picotement, c’est que le sein n’est pas pris).
- Au biberon, après chaque tétée :
- lavez la tétine et le biberon à l’eau chaude savonneuse avec un écouvillon spécial (insistez bien sur la rainure du fond du biberon, l’intérieur et l’extérieur de la tétine),
- rincez abondamment à l’eau claire,
- stérilisez-le : c’est indispensable au moins jusqu’à l’âge de 3 mois.

La préparation du biberon

  • Les précautions à prendre :
    - lavez-vous soigneusement les mains au savon,
    - ne posez jamais la mesurette de lait ailleurs que dans la boîte,
    - tenez la tétine par le support plastique et posez-la sur une assiette propre avec son capuchon pendant la durée de la préparation,
    - refermez la boîte de lait après usage et gardez-la dans un endroit sec,
    - ne conservez pas la boîte ouverte plus d’un mois.
  • La préparation :
    - versez l’eau minérale naturelle dans le biberon selon la quantité souhaitée,
    - faites-la tiédir dans un chauffe-biberon ou au bain-marie de préférence, jamais au micro-ondes,
    - arasez la mesurette selon la quantité souhaitée avec le dos d’une lame de couteau propre,
    - versez la poudre de lait dans le biberon : 1 mesure de lait pour 30 gr d’eau minérale,
    - mélangez le liquide en roulant le biberon entre vos mains.
  • La prise du biberon :
    - vérifiez la température du lait en versant une goutte sur le dos de la main ou l’intérieur du poignet,
    - assurez-vous que la tétine est suffisamment percée,
    - ne forcez jamais votre enfant,
    - interrompez-la souvent pour permettre à votre bébé de faire des rots,
    - jetez la fin du biberon s’il n’a pas été entièrement bu.

L’hygiène de votre bébé : des précautions simples
Avant de passer ce moment privilégié avec votre bébé, décrochez votre téléphone ou branchez votre répondeur.

La toilette : un bain tous les jours
Vérifiez que la température de la pièce soit environ à 20°

  • Utilisez :
    - une cuvette de dimension suffisante ou une petite baignoire réservées à cet usage,
    - un thermomètre de bain pour contrôler la température de l’eau (37°),
    - un shampooing et un savon neutre,
    - une serviette et un gant de toilette à changer tous les jours.
  • Lavez-vous les mains avant d’entreprendre les soins.
  • Savonnez-le hors du bain, en commençant par la tête jusqu’aux orteils en terminant par le siège.
  • Trempez-le progressivement en soutenant sa nuque et ses cuisses.
  • Séchez-le soigneusement, en particulier dans les plis.

D’une façon générale

  • Ne laissez jamais votre bébé seul dans le bain ou sur la table à langer.
  • Donnez un bain rapide tant que le cordon n’est pas tombé.
  • Coiffez votre enfant avec une brosse souple.
  • Coupez-lui les ongles avec une paire de ciseaux à bouts ronds spéciaux pour nouveau-né.
  • Nettoyez-lui le nez avec du sérum physiologique et le pavillon des oreilles avec du coton (pas de coton-tiges).
  • Vous pouvez le masser avec de l’huile d’amande douce.
  • Habillez-le confortablement avec une brassière en coton et une brassière en lainage.

Le sommeil du bébé

  • Couchez-le uniquement sur le dos, sauf indication médicale.
  • Choisissez un matelas ferme.
  • N’utilisez ni oreiller, ni couette mais habillez-le avec un sur-pyjama et plus tard une " turbulette ".

La surveillance médicale de votre enfant

Le dépistage néo-natal

  • Un pédiatre a examiné votre enfant au cours de l’hospitalisation. Au troisième jour un prélèvement a été effectué. Il permet le dépistage de 5 maladies. Une brochure explicative vous a été remise. Votre signature est obligatoire. Si vous n’avez pas de nouvelles des résultats de ce dépistage, cela signifie que votre enfant n’est pas atteint.
  • Nous vous recommandons de faire examiner votre bébé 8 à 10 jours après votre sortie de la maternité par votre pédiatre ou votre médecin traitant ou dans un centre de Protection Maternelle et Infantile.
  • Notez le n° de téléphone de la PMI de votre quartier (suivi PMI de quartier jusqu’au 6 ans de l’enfant).

Les vaccinations de votre enfant
Soyez vigilantes, ne les oubliez pas ! Consultez le carnet de santé de votre enfant.
Un conseil : consultez régulièrement votre médecin ou pédiatre et parlez-lui de votre bébé.

Il faut consulter un médecin lorsque votre bébé a :

  • des vomissements,
  • une diarrhée, des selles blanches
  • de la fièvre (37,8°C ou plus) : découvrez l’enfant, donnez lui à boire régulièrement, donnez lui un bain tiède, appelez le médecin si sa température dépasse 38°C.


plan du site | mentions légales | accessibilité | questions fréquentes | nous contacter